D’Auguste… à Pipo !

par | Avr 25, 2020 | Blog

Les légendes de la cuisine niçoise

La simplicité n’exclut pas la beauté

Auguste ESCOFFIER (1846-1935)

Promouvoir la cuisine azuréenne, c’est essayer de marcher dans les pas d’un des plus grands cuisiniers de la Belle Époque, connu aujourd’hui dans le monde entier, Auguste Escoffier. Ce chef d’immense renom est né sur la Côte d’Azur, à Villeneuve-Loubet. Il est l’inventeur de la « brigade » en cuisine et on se plait à lui attribuer l’invention du fameux dessert, la Poire Belle Hélène. Ces hauts faits gastronomiques expliquent le nombre d’établissements de formation aux métiers de bouche qui portent son nom. 

Son « Guide culinaire » écrit en 1902 et publié chez Flammarion fut un best-seller tout au long du siècle. Le Guide fait aujourd’hui partie de notre patrimoine national, consultable en ligne grâce à la BnF et à Gallica.

Escoffier n’y parle pas de socca… Dommage ! Pourtant, il était encore vivant quand, en 1923, s’ouvre une petite échoppe, au cœur de Nice : Chez Pipo. Échoppe devenue en 100 ans le restaurant incontournable à Nice pour déguster une socca fabuleuse. Peut-être Escoffier s’y est-il attablé, un soir d’été ?

Ainsi naissent les légendes…

Chez Pipo, Aquì si mangia la socca, 13 rue Bavastro, à Nice.

Pin It on Pinterest

Share This