Les douceurs de la Côte d’Azur par LES ZIGS

par | Avr 22, 2020 | Blog

LES ZIGS parlent beaucoup de socca et de pissaladière. Mais il n’y a pas que l’apéro dans la vie d’un Azuréen. Il y a aussi les desserts et les confiseries !

LES FRUITS CONFITS

Les fruits confits sont liés depuis des siècles à l’histoire de la Provence, à Apt. Dans le Pays niçois, les petites productions locales de clémentine ou d’orange offrent des fruits aux saveurs puissantes idéales pour le « confisage » : le jus des fruits est remplacé par un sirop selon une recette à multiples étapes minutieuses.

ORANGETTES ET CITRONNETTES

Associés à la période de Noël et au Carnaval, les agrumes entraient dans la composition de desserts de fête, telles que les peaux d’orange confites.

Lorsque les maîtres confiseurs ont rencontré le savoir-faire des chocolatiers sont nées les écorces d’orange ou de citron confites enrobées de chocolat.

La Maison Auer, maîtres chocolatiers confiseurs de père en fils depuis 1820 propose dans sa boutique historique des fruits confits exceptionnelles, des orangettes divines et même des olives de Nice AOP confites.

LES FEUILLES ET PÉTALES CRISTALLISÉS

La production des fleurs de parfumerie à Grasse a aussi permis l’invention dès le début du XIXe siècle de gourmandises florales. Les pétales de fleurs cristallisés furent très prisés des cours royales à la Belle Époque puis tombés dans l’oubli. Ces confiseries retrouvent leur place aujourd’hui dans la gastronomie niçoise. La confiserie Florian prépare ainsi des pétales cristallisés de rose Victoria ou encore des feuilles de verveine du Plan de Grasse. Un délice.

Pin It on Pinterest

Share This